La prévention des chutes 


Éviter les faux pas qui ne pardonnent pas!

À mesure que l’on avance en âge, les os s’effritent et deviennent plus fragiles.

Les conséquences d’une chute chez les personnes âgées peuvent être désastreuses : longues hospitalisations, infections, blessures permanentes, invalidité, perte d’autonomie, etc.

 

 

Voici quelques conseils pour réduire le risque de tomber à domicile :

  • Les deux endroits les plus risqués dans la maison sont : la salle de bains et les escaliers. Il est important de les sécuriser au maximum.
  • Dans la salle de bains, utiliser des accessoires comme des barres d’appui solidement fixées ou un siège pour le bain.
  • S’assurer que les escaliers soient munis d’une rampe accessible et solidement fixée sur laquelle prendre appui.
  • Éviter les objets ou les meubles qui encombrent et bloquent le passage.
  • Enlever les tapis, à moins qu’ils aient une utilité particulière (par exemple, un tapis antidérapant dans le bain).
  • Vérifier l’éclairage de chaque pièce pour s’assurer qu’il soit suffisant.
  • Utiliser une aide à la mobilité (comme une marchette ou une canne)
  • Installer un banc près de la porte d’entrée afin de s’asseoir pour enfiler les chaussures et les bottes.